Accueil » actualités, les courses, les photos

Le Marathon Nice-Cannes de Delphine et Evelyne, photos: J-C et Delphine

22 novembre 2016 vu 1 147 fois Pas de commentaire

Lien vers l’album photos

Voilà, défi atteint: 1er Marathon Nice-Cannes bouclé.
Cela fait 1an 1/2 que je fais partie de cette famille des fadas speedéens !. Je m’imprègne des codes, du langage : VMA, 30/30, récup, SAS, … C’est Sandrine qui,  forte de sa belle réussite lors de son 1er marathon, me donne le coup d’envoi.
C’est décidé je m’inscris au Marathon de Nice : »s’il y a un 1er Marathon à faire c’est celui là »dixit Jean-Claude.
Il me prépare un plan d’entrainement digne de ce nom, avec multiples conseils, gentillesse, prévenance. Avec l’aide précieuse d’Evelyne je suis scrupuleusement cette préparation à mon rythme. Je me régale avec elle!
Le jour J départ 8h, le temps est idéal beau, sans vent. 6700 coureurs sont au départ avec émotion:  13 nov à Nice!! Nous sommes au coude à coude avec Evelyne pendant les 30 1ers kms, bon rythme, roulant mais pas autant que ce que disait Jean-Claude. Puis je ne vois plus Evelyne, je poursuis, régulière. Je suis concentrée sur ces 35 : le fameux mur! Mais ça passe sans dégâts.
Allez j’arrive aux 40! et voilà le lièvre des 4h qui me dépasse, il ne faut pas laisser l’écart se creuser: « tout est dans la tête » je me rappelle les mots de Françoise. Ces 2 derniers kms me paraissent interminables…Mais mes pattes doivent tenir pour tous ceux qui n’ont pas la chance de pouvoir faire ça.
Arrivée: 4h 00mn 39sec! heureusement que Véro me tel pour me donner mon temps juste car j’avais vu 4h10mns! Je suis encore plus heureuse… Mais j’attends Evelyne et je m’inquiète car elle n’arrive pas et pour cause… Dommage pour elle. Mais ça a été une formidable expérience que je réitèrerai plus tard avec plaisir.
Merci Jean-Claude pour ton professionnalisme et attention, merci à Evelyne pour tous ses précieux conseils , merci à tous les speedéens pour vos encouragements et félicitations.
Je dédie cette course à ma fille Juliette (ce sera pour la prochaine avec toi), à mes autres filles Marine, Charlotte et Zoé (pour leur patience d’avoir une Maman qui va « encore courir »!), et particulièrement à ma cousine partie trop tôt 2js avant .  
A la prochaine avec de nouveaux défis et Vive la Vie en courant!
                      Delphine

 

Marathon Nice-Cannes 13.11.2016  

Ma deuxième participation à un marathon s’annonçait bien : mon plan d’entraînement s’était parfaitement bien déroulé, aucune blessure à signaler, moral au beau fixe, comme le temps prévu ce 13 Novembre 2016 d’ailleurs !

Comment expliquer alors ces dix derniers kilomètres où j’ai eu si mal que je pouvais à peine poser un pied devant l’autre ? Et ce malaise, puis les vomissements à l’arrivée ?

Passée la déception d’avoir fait moins bien qu’à Annecy en 2015,  je me suis repassé le film à l’envers et ai trouvé quelques indices : tout d’abord, il y avait cette appréhension les jours précédents car cette fois ci,  je n’allais pas naïvement dans l’inconnu, je savais par expérience qu’un marathon, c’est dur !

Ensuite, grisée par ma bonne forme et par le profil descendant du premier semi et malgré les bons conseils de Jean-Claude (c’est pas de ta faute, coach !), je suis allée un peu plus vite que mon allure. Erreur fatale, qui m’a conduite droit dans le mur au Km 33 ! Enfin, j’ai payé peut-être un peu cher aussi mes efforts fournis à la compétition de marche nordique de Roquefort la Bédoule le dimanche précédent. Franchement, était-ce bien utile d’aller marcher à 7,5km/h de moyenne sur 10 Km avec du dénivelé si c’était pour finir le marathon à 5km/h en sprint ?!

Bon, restent quand même les bons moments passés au stade avec Delphine (Bravo, championne !), avec Jean-Claude en sorties longues, ses encouragements et ses attentions de tous les instants (Merci Chéri !), le soutien précieux sur la course de Jordan (ne prends pas exemple sur moi !) et de son papa, le plaisir des 30 premiers kilomètres… et l’envie de faire mieux la prochaine fois, au marathon de Paris !

                     Evelyne