Accueil » actualités, les courses, les photos

Ekiden de Marseille_ mon premier, Par Alix_ en mémoire, par Chriss_

30 novembre 2018 vu 132 fois Pas de commentaire

lien vers l’album

l’attente, le froid, le stress

         l’Ekiden, c’était tout nouveau pour moi, c’était aussi mon premier 10k en officiel, et même si c’est une distance que j’ai l’habitude de courir toute seule je stressais un peu.

la délivrance du départ

         Au final ma course s’est bien passée, l’ambiance était top, le soleil était avec nous, le parcours était super agréable, et j’ai surtout été bien accompagnée, encouragée et motivée tout le long de la course 🙂 

         J’en garde un super souvenir et j’espère bien pouvoir y participer l’année prochaine !

         Félicitations à tout les coureurs du club qui ont fait de super courses, et surtout merci beaucoup à tout ceux qui m’ont encouragée, accompagnée et fait de cette première vraie course un très beau souvenir!

et 00:52:50 sous la banderole …cool l’Ekiden!

Alix

 

 

 

 

lien vers l’album

 

Voici pourquoi il y a un bel album de l’Equiden:

Déjà, fort de l’expérience de 2017  Grégory avait conseillé d’apporter des tentes pour se mettre à l’abri du froid, rassembler les affaires des équipes ou se changer sans aller dans les fourrés du parc. 

Très bonne idée fédératrice: à peine arrivés on déploie la toile et l’on s’entraide pour la monter, un vrai petit camp de scouts cet Ekiden.  De plus nous avions pris pléthore de café, thé, gâteaux secs et autres en-cas, car on le savait: la matinée serait longue.

 

Alors donc, quand 1/6ème des coureurs fait le job, l’effort quoi, un second 6ème savoure l’effort qu’il vient de produire, toujours grand quelle que soit la distance, il récupère en s’arrêtant un instant au QG grignote quelques gâteaux, se désaltère, prend un petit café ou un thé car il fait frisquet à Borely quand on n’est pas au soleil.

Et les autres alors, les 3/6èmes, la moitié: ils  n’ont rien à faire….pour autant ils  ne font pas rien, ils s’affairent!

 

 

Ils s’activent à supporter les bosseurs et  les gladiateurs qui s’échauffent. Ils sont auprès de ceux qui récupèrent de leur combat contre le chrono, échangeant leurs sensations.

Ils photographient tout ce petit monde, recherchent le buzz du jour, jouant les paparazzi, surprenant la jeune athlète en pleine concentration mentale avant l’arène, ou filmant l’intimité d’une répétition de Salsa.

Ensuite ils rangeront affaires et tentes pendant que les derniers achèvent le parcours, pris en flagrant délit d’ultime effort sur la ligne d’arrivée.

Alors fiers d’avoir chacun à son tour  bravement accompli sa mission, une majorité pour le coup se retrouvera prendre, ensemble, pas en relais, un bon repas au restaurant Le Bien-être, choisi  et bien choisi par Jean-Claude:

Picon-bière, demi ou Monaco en apéro, café gourmand, tiramisu ou autres desserts, tous aussi tentants les uns que les autres, après s’être régalés d’une copieuse pizza, classique ou Calzone, pâtes ou autres plats d’une bonne carte. 

Récupération collective dans la bonne humeur après une grande matinée de compétition et de plein air, vécue séparément ensemble.

Et c’est tout ça l’Esprit Speedy

1 jour après notre belle soirée, quelle belle journée!..

Ah oui, on y était 30 en 5 équipes et bravo pour tous les petits et grands exploits chronométriques de chacun, en ajoutant la satisfaction d’avoir vu pas mal de nos récentes recrues, voire jeunes et toutes jeunes recrues, accompagner nos séniors et vétérans du club

         

Plus un final pas banal pour notre petit groupe en covoiturage:  un imprévu retour autoroutier, long et gratuit de Marseille à Venelles via Aubagne, très animé dans la voiture après n’avoir pu inaugurer la toute nouvelle voie L2…. 

Grâce à qui? Gràce à qui ce dimanche là?

Grâce aux Gilets Jaunes qui avaient remis le couvert après la manif de la veille! bloquant la L2 et filtrant les passages aux péages.

….. en attendant de nouvelles futures aventures, vive le Speedy! 

              Christian                             lien vers l’album