Accueil » actualités, les courses

Trail des 6 collines_ CR et Impressions

15 mars 2022 vu 300 fois Pas de commentaire

Trail des 6 collines, 6eme édition – dimanche 13 mars 2022

Lieu : Complexe sportif Raymond Martin, Cabriès (13)

lien vers l’album

Résumé :

Dimanche 13 mars, une trentaine de coureurs du Speedy se sont retrouvés à Cabriès-Calas, pour le trail des 6 collines, organisé par l’Olympique Cabriès-Calas, répartis sur trois distances : 8 kms 14 kms et 20 kms.

Ce qui caractérise les courses du Speedy, c’est sans doute avant toute chose la bonne humeur. Qu’elle soit parfois assortie d’un léger stress pour ceux désireux de faire un bon temps, ou moins bien entrainés que voulu, ou encore revenant de blessure, c’est possible. Mais qu’ils soient concentrés ou enthousiastes sur la ligne de départ, ravis de découvrir un nouveau trail ou impatients de retrouver un vieil ami, l’impression qui ressort chez le Speedyen est avant tout une franche bonne humeur communicative, impulsée en premier lieu par René.

Le trail des 6 collines n’a pas fait exception à la règle ! En cette période « fin de Covid » une trentaine de Speedyens avaient répondu présents dimanche matin. Course offerte par le club, ils se sont alignés sur les 8 kms, 14 kms ou encore le 20 Kms ; autant de tâches violettes (la couleur du maillot du Speedy) éparpillées le matin sur le parking, bravant les éléments, qui se sont retrouvés, salués, et regroupés sur la ligne de départ. Tous étaient heureux d’être là, en dépit du froid glacial.

La plupart des coureurs sont arrivés entre 9h00 et 9h30, sur le parking du complexe sportif Raymond Martin de Cabriès. Pour récupérer les dossards ou rejoindre la ligne d’arrivée, il fallut d’abord passer le barrage « vérification du passe sanitaire », le dernier de la sorte avant le 14 mars et la levée des restrictions. « Il fallait bien une dernière fois faire ce plaisir », plaisantent les bénévoles contrôlant les passe-sanitaires, « depuis hier, avec ce vent qui nous tourne la tête dans tous les sens, ah, on peut dire que nous l’aurons bien savouré cette dernière fois à devoir vérifier les passes sanitaires [en plein air]!!! » (soupirs). Munis de leur bracelet vert fluo attestant que le passe avait bien été vérifié, les coureurs se sont ensuite retrouvés les uns après les autres sur la ligne de départ, et se sont encouragés mutuellement.

L’organisation dans la zone de course était bien rodée : les bénévoles distribuant les dossards étaient très sympas, fournissaient si nécessaire des épingles à nourrice, les sanitaires étaient propres, sur l’estrade (derrière le podium) un chanteur muni de sa guitare entonnait joyeusement « Les copains d’abord » ; on pouvait acheter du café équitable, et un stand « Cabriès avec l’Ukraine » collectait des dons. Juste le temps de prendre la photo de départ avec le groupe du Speedy, et ce fut le top départ.

A 10h00, les coureurs du 20kms et du 14 kms se sont élancés, suivis à 10h05 par ceux du 8 kms et de la marche. Inscrits sur le 8, René et un petit groupe sont partis en flèche, tandis que d’autres ont opté pour une cadence de départ plus modérée.

Départ simultané des 14 et 20 km
départ du 8 km

 Tout le parcours s’est déroulé dans la pinède, sur des singles bien tracés, ou des sentiers plus larges, parfois bien caillouteux. Le parcours était assez plat, avec quelques montées un peu raide (cumul dénivelé : + 100 m pour le 8 kms ; 350 m pour le 14 kms ; 450 m pour le 20 kms), dans les pins et la garrigue. A chaque intersection des bénévoles étaient présents et encourageaient vaillamment, en souriant, les coureurs. Un premier ravito au km 3 ( au km 10 pour les distances plus longues) permit d’avoir de l’eau (et des applaudissements) ; les vallons sauvages, même si parfois agrémentés de ligne de haute tension, étaient ravissants. Seule ombre au tableau, les nuages noirs qui s’agglutinaient au-dessus de la tête des coureurs, et le fort vent Est-Sud-Est, glacial, qui soufflait avec des rafales de 20 à 30 kms/h.

A l’arrivée, après une dernière montée (« difficile quand même » commenta René), puis une douce descente vers le complexe sportif, chacun arborait un large sourire ; tout au long de la course, les Speedyens s’étaient entre-aidés, encouragés, une belle solidarité entre les coureurs en violet (et les autres !!) motivante, qui donne envie de revenir très vite, avec les copains, courir.

Impressions de courses :

Laurence (8 kms) : « Parcours vallonné et boisé très agréable. Dommage qu’on ait failli s’envoler sur les parties découvertes. Singles bien balisés.

Par ailleurs très belle organisation avec une ambiance chaleureuse et musicale et puis …. un contrôle du pass vaccinal qui restera historique puisque c’était le dernier pour la plupart des participants (et des contrôleurs). »

Abbès (8 kms) : « Une course de 8 km très chouette, sans chichi, balisage irréprochable, des bénévoles sur tous les carrefours sensibles et très sympas, pâtes, bières à la fin de la course.

Elle est pas belle la vie au trail des 6 collines? »

Laurent Tomasino (8 kms) : « C’était ma première vraie course.(Auparavant j’avais juste fait 5km virtuel à Peyrolles). J’ai beaucoup apprécié l’esprit de groupe qui a été un vrai plus pour moi, en terme de motivation.

Elsa (14 kms) : « 14kms en ce 13 mars…une belle distance avec du vent en prime. J’espère qu’il me portera, m’emportera 🎶🎵 vers l’arrivée.

Guylaine et Christian m’apportent leur soutien dès le départ. Merci à eux! Une course d’équipe. Le Speedy c’est ça aussi. Quelques côtes piquantes, quelques racines traitres, quelques bourrasques histoire de mettre un peu l’équilibre à l’épreuve. Tellement concentrée, j’ai un peu oublié de regarder le paysage et compter les collines…il va falloir le refaire! »

Bilan sportif :

Plusieurs podiums sont venus compléter cette belle journée. Plus le podium au Challenge du nombre pour notre club!

Un grand bravo à l’organisation parfaite et au bonheur de courir avec les couleurs du club.

En bonus : un joli t-shirt technique et un gobelet «Olympique Cabriès-Calas », en souvenir d’une course où les préoccupations écologiques étaient importantes, et une tournée de bière!

Alice

lien vers l’album