Accueil » actualités, les courses

Millau 100km, ma seconde édition, par Eric

3 octobre 2017 vu 971 fois Pas de commentaire

2h avant le départ, avec Christine

aux environs du 50ème

10mn plus tard, la forme

Et voilà c’est fait. 100 kms de pluie, de froid, de jambes tétanisées par la pluie froide due à un orage au 25eme km.
Mais l’expérience de l’année dernière a servi et j’ai respecté les ravitaillements et la vitesse limite de….10km/h. Un passage au marathon en 4h09 et à part être trempé et déjà très mal aux cuisses j’ai décidé de repartir de suite et de rester mouillé…de toute manière vu ce qu’il tombait j’aurais été à nouveau détrempé en 5 minutes !
46eme km je reconnais l’endroit où j’avais voulu abandonné l’année dernière… mais cette fois pas d’arrêt et j’attaque la montée du viaduc….super bien: dans la côte je rattrape une dizaine de coureurs qui marchent…bon pour le moral ça !
Le froid la pluie le vent et la côte de tiergue qui se profile. Je sais que c’est maintenant que je vais rentrer dans le vif….me suis pas trompé. Je la negocie pas trop mal, mais la descente est pénible et longue…
Arrivé à Sainte Affrique, 71eme km. Heureusement Sylvie est là je peux me changer entièrement…. enfin un peu de chaleur !! Je repars au bout d’un plus d’un quart d’heure, la pluie a cessé entretemps, il fait froid mais je suis enfin sec !!
La fin de la course est difficile mais j’arrive encore à bien gérer montées et descentes puis enfin arrive la dernière difficulté: cette sacrée montée du viaduc au 90 ème km qui fait très mal, mais je la passe au mental. Ça devient bon avec la grosse descente de 2km et l’arrivée sur Millau. Encore 2km de faux plat montant et ce sera terminé.
Ouah! Ça y la ligne est là! Ter…Mi…Né! Ouaouw, 10h49,  pratiquement 1h30 de moins que l’année dernière…..
Maintenant repos,  repos,  repos!
Et surtout retour sur les petites distances en 2018!
Un gros merci à Christine qui une fois de plus aura été extraordinaire. Merci pour tes conseils merci pour ton enthousiasme merci pour tout. Christine qui a tenue à être à mes côtés pour cette aventure malgré une fracture du coude et une énorme crève.
Eric.

temps intermédiaires

petit mail à Eric à la réception de son article, 3 octobre:
Salut Eric,
Véro , pour son père et pour toi, et moi qui voulais savoir comment  se passait ta course, nous t’avons suivis via le live de l’épreuve! et via Facebook où l’on a fait ce qu’on pouvait pour te soutenir.
Quand j’ai vu l’info de ton passage à St Affrique 3h après le 42km, l’indicateur chrono de ta course augurait du meilleur ….. tu avais remonté progressivement tes adversaires (361ème au 25ème, 282ème au 42, 198ème au 71ème), je te voyais arriver allez disons vers les 160ème!
Mais quand au delà des 3h après St Afrique, j’ai vu les minutes passer sans que ton nom ne s’affiche au compteur, quand j’ai vu les rangs d’arrivée égrener 180ème, 190ème, 194ème puis 198ème… là je me suis inquiété et j’ai pensé que tu souffrais beaucoup ou même qu’il t’étais arrivé le pire dans cette dernière portion St Afrique-Millau . Alors quand j’ai vu s’écrire ton nom j’ai su que tu l’avais réussi! tu avais  mis 1/2h de plus que sur le précédent segment du 42ème km au 71ème mais tu as réussi.
Là grâce à ton mot je sais que ce fut en partie pour raison technique : te remettre au sec! tant mieux, même si bien sûr comme tu le dis il a fallu passer cette foutue côte à 10km de la fin!
Ce que je pensais de toi est bien arrivé : je te trouvais bien préparé, fin prêt: tes réussites sur les courses test des derniers temps me faisaient penser que tu réussirais, c’est fait!
Certes il n’y a pas eu la chaleur de 2016, mais est-ce bien meilleur de subir la pluie tout au long d’une telle distance….?
Alors Bravo Eric! Bravo à toi mais aussi une pensée à Christine qui fut une pièce maîtresse de ton 100 bornes! Sans non plus oublier Sylvie …pour les vêtements secs mais aussi très certainement son réconfort! c’est aussi très important.
Repose toi bien et à bientôt sur les 5km du secteur ! :))

Christian

Avec Christine 2h avant le départ