Accueil » actualités, les photos

Sortie Raquettes à Cervières, par Christel et photos par Christel, René et James

14 février 2017 vu 1 389 fois Pas de commentaire

Première sortie raquette du club de l’année 2017

Samedi matin, dès potron-minet, c’est à l’assaut du Queyras que s’est lancé la première équipe de « raquettistes » de l’année.

Après une première halte au café de la Gare à Mont Dauphin, pour retrouver notre super guide Nathalie, nous voilà partis pour retrouver James et Marie-Laure au chalet de l’Izoard à Cervières. Ils avaient eu la chance de pouvoir partir la veille dans l’après-midi. Nous étions donc, à ce stade de l’aventure, 10 speediennes et speediens accompagnés de leur moitié, voire de leur quart, et du président, plus notre guide. Je vous rassure nous avons ramené tout le monde !

Première mise en jambes, sans raquette, sur le début du parcours puis, rapidement, « chaussage » des outils.

Quelques petits rappels pour certains, mais qui n’étaient pas de trop, et quelques petits conseils pour les novices plus tard, nous étions en direction de la plaine des Fonds.

Assez rapidement nous nous sommes arrêtés au chalet des Fonds pour casser la croûte. Christiane était parmi nous grâce à ses délicieux croquants !

Les plus aguerris ont tenté l’ascension jusqu’au col du Bousson, mais il faisait décidément trop froid ce jour-là (vrai ou ressenti du moins 12°) aussi sommes-nous redescendus.

Nous avons passé la nuit au gîte de l’Arpelin situé au Laus.

Au menu, gigot d’agneau cuit au feu de bois, une tuerie !

Dimanche, départ depuis le gîte par la route de l’Izoard, en direction du chalet de l’Izoard, puis du col des Ourdeis (2420m). Là ce n’était plus de la mise en jambes mais de la vraie randonnée en raquettes !

Le repas au col fut rapidement expédié car même si cette journée était moins froide, nous avons bien failli y perdre nos doigts.

Pour redescendre, ce fut plus amusant. La neige était bonne et nous avons pu, enfin, glisser pour de vrai à travers le bois de Monsieur ou Morsieur (nous avons glissé trop vite et oublié le nom !).

Nous étions déjà revenus aux voitures avec des paysages magnifiques dans la tête.

Avis aux amateurs, vous ne serez pas déçus.

Christel

Lien vers l’album photos