Accueil » actualités, les photos

Le tour du Mont Viso par René et Valie

20 août 2013 vu 1 025 fois Pas de commentaire

Super Rando pour une douzaine de speedyens autour du fameux mont Viso qui culmine à 3841m, surnommé parfois le « Cervin des Alpes du Sud ».

Il domine la vaste plaine du Pô, c’est l’un des plus beaux belvédères de l’ensemble de l’arc alpin, de l’Autriche à la Méditerranée.

Accompagné de notre formidable guide Nathalie (c’est un prénom prédestiné! ) l’ensemble du groupe en a pris plein les mirettes et les gambettes au fil des jours, avec quelques passages à couper le souffle pour atteindre un tunnel qui remonte au temps des romains et permet de passer rapidement du versant français au versant italien, avec des sentiers en à-pic et cordes pour sécuriser, avec petite via ferata et névés, le tout offrant de multiples paysages formidables avec des lacs aux couleurs surprenantes jusqu’à 3000m, avec la présence de bouquetins peu effarouchés et quelques marmottes paressant sur les rochers.

Que du bonheur!

René

je vous laisse pour finir lire ces quelques mots piochés par Valérie Corlet

Le 4ème et dernier jour du merveilleux tour du Viso…

_Admirer le paysage_ de Catherine Rambert :
 » Comparer le but que l’on souhaite atteindre au pic d’une montagne, et sa vie à un sentier escarpé.
Pour accéder au sommet, on a le choix entre gravir tête baissée, tendu seulement vers son objectif,
sans rien voir de ce qui nous entoure. Ou bien avancer en appréciant le paysage alentour, quitte à ralentir parfois ou a bifurquer, sans pour autant renoncer à atteindre la cime. Dans le premier cas, on se refuse des moments de bonheur en pensant que l’on appréciera le paysage lorsque l’on sera en haut. Dans le second cas, on s’accorde du temps pour être heureux, en acceptant les plaisirs et le spectacle de l’ascension.
Si pour une raison ou pour une autre, le sommet n’est pas atteint, certains auront tout raté et d’autres auront vu un beau paysage.
La pensée zen nous rappelle ainsi que le bonheur n’est pas au bout du chemin, mais que c’est le chemin qui est bonheur. »

Tour du Mont Viso