Accueil » actualités, les courses

Un tour Junior du Pic St Loup

28 mai 2013 vu 1 110 fois Pas de commentaire

Ndlr: René à déniché un article sur le tour du pic St Loup écrit par un jeune coureur, junior, pas du club mais que nous publions:  frais, explicite, et agrémenté de quelques photos prises en cours de course. Sympa………….

 

C’est sur le tour du pic st loup que nous décidons de nous aligner avec le Padre.

Le départ est fixé à 9h de st-Mathieu-de-Tréviers pour exactement 17km 800 et 875d+, c’est pour ma première participation a ce trail, mais connaissant le domaine du Pic St Loup et ses alentours je préférerais partir « prudemment » vu le profil de la course :


Après une petite boucle dans le village pour étirer la masse des quelques 450 trailers, nous quittons St-Mathieu et commençons a grimper a partir du 1er km (ou l’on m’annonce 55 éme)

Mais c’est au 2ème km que commence l’ascension du château de Montferrand, et quelle ascension !

C’est un véritable mur d’escalade qu’il va falloir grimper pour arriver au château (km4).  Une montée que j’ai plutôt bien gérée, j’ai même réussi à doubler une bonne dizaine de coureurs partis sûrement sur un rythme de 5 kms.

Km4 passage au Châteaux de Montferrand (je suis dans le rouge mais c’est le cas de tout de monde 😉


 

 

Ici passage dans un trou de souris avant d’arriver sur une portion de relance avec un sentier toujours aussi cassant à cause de la rocaille omniprésente qui nous oblige à être vigilant sur tous nos appuis.

 

Je me sens incroyablement bien et je recolle même sur un petit groupe mais vers le 5 ème je vais payer cet excès de fraîcheur en me prenant une grosse chute (je m’enroule pour essayer de retomber sans rien me casser mais mon genoux va finir sa course sur un rocher) -OH !!!! ça va ? -ça va ça va oui, t’inquiètes !

Je me prends une sacrée gamelle comme je ne m’en étais encore jamais pris en course à pied, je me relève et essaye de repartir : je n’arrive pas à recourir car dans cette roche coupante il faut lever sérieusement les genoux pour ne pas retomber, énervé, j’essaye de marcher mais mon genoux me fait vraiment mal (je songe même a abandonner).

Je me fais doubler par 5 ou 6 personnes qui me demandent si ça va, par la suite je me reprend, me gifle un coup et arrive sur la première descente aussi raide que la montée.


 

 

Bizarrement je ne sens plus mon genou et je reprends prudemment ma foulée, dans la descente je reviens sur le groupe qui m’avait dépassé.

Arrivé en bas ça remonte aussi sec, nous sommes au ravin de la Masda et l’endroit porte bien son nom car nous allons courir dans une grosse ravine de 2m de profondeur. Fin de la cote en sous-bois à flan de colline.

En haut petit moment de répit avec … 50 mètres de plat   avant de redescendre pour remonter sur 1 km bien « hardcore » en sous bois bien sympathique en alternant montée, mains sur les cuisses, et moments de relances dans la boue avant de descendre sur Cazevielle par un ruisseau asséché.

J’ai toujours la caisse et j’arrive à maintenir ma position. La remontée est aussi ardue que la première.


 

 

 

Mais cette fois-ci dans notre groupe nous ferons les 500 premiers mètre en course et un gros km en marchant.

Avant la fin de la grimpette je passe un autre junior qui va s’accrocher à notre train, nous sommes juste en dessous du pic st loup, en haut, alors je passe devant et commence  la descente très technique : il ya a même des cordes pour aider!

Je me sens bien dans la descente mais j’ai toujours le junior qui s’accroche. La fin de la descente sera un peu plus rapide mais toujours aussi technique et nous devons sautiller de rochers en rochers.

Pour finir nous récupérons la route et revenons sur st Mathieu où, dans le dernier km, j’arriverai à m’échapper pour finir 33ème en 1h57, sur quelques 450 partants.

Arrêt à la Croix Rouge : un petit point et ça repart 🙂

Bilan de ma course plutôt positif : malgré ma chute  je finis 2ème junior et ce résultat scratch m’encourage dans ma progression, et mon Père qui fini en 2h20 !

Course très exigeante (c’est jamais plat) … mais magnifique 100% trail.

A faire et a refaire l’année prochaine :))
Delubs

Commentaire de laulau <http://www.kikourou.net/communaute/membre-3937-laulau.html>       Bravo pour ta course et ton récit! Et puis un junior qui court et qui écrit, c’est tellement rare que ça mérite que des éloges ! 23mn d’avance sur ton père : j’espère que tu ne t’es pas moqué de lui ! Ton genou va mieux ?

Réponse de delubs <http://www.kikourou.net/communaute/membre-21176-delubs.html>
haha merci laulau, non je ne l’ai pas trop chambré 🙂
C’est vrai que la discipline manque de jeunots (seulement 7 sur ce trail) il m’arrive parfois de me retrouver seul !