Accueil » à la une, les courses, les photos

20 janvier c’était le Cross de Marseille Jean Bouin

31 janvier 2013 vu 883 fois Pas de commentaire

6h1/2 réveil, je me lève, j’ouvre un volet: pluie parsemée de grêle,  vais-je y aller  ou resterais-je dans mon lit bien douillet ?Au final l’envie l’emporte sur la sagesse et nous voilà bientôt rassemblés à Aix  pour le covoiturage.
La pluie ne nous quittera plus jusqu’à Marseille endormie en ce froid dimanche matin… qui a parlé d’embouteillage?
A notre arrivée, les organisateurs sont hésitants, la 1er course des vétérans va-t-elle avoir lieu? Après courte concertation le choix est fait: le départ sera bien donné.

A l’heure prévue, quelques gouttes nous accompagnent encore dans le 1e quart d’heure, puis plus rien ….oh!… pardon, si ce n’est évidemment un sol détrempé, des singles avec des flaques d’eau inévitables. Enfin quoi, nous sommes sur ce que l’on appelle un cross digne de ce nom.

En quelques minutes, après un départ toujours trop rapide des 83 vétérans, tout ce petit monde se cale à sa place, qui n’évoluera que très peu sur ces 8,431km.

Devant, les spécialistes, jeunes vétérans, nous en mettent plein la vue. Le Speedy  fait une belle course avec Marc Canzano et Bruno Arquier qui ne se quitteront pas jusqu’au sprint final, suivis à quelques secondes par Marc Gaubert, puis Jean Claude Ferrando qui fera la pige à Eric Pineau. Enfin derrière, à 50m d’écart entre eux,  on retrouve Marc Barrieu, Michel Perier, René Faure.

Chez les féminines: plateau très relevé avec les étrangères venues du Kenya, de Russie, d’Ukraine,  mais aussi une bonne délégation de la SCO Ste Marguerite. Dans ces conditions, difficile de rivaliser pour nos filles, cependant Carole prendra une belle 17ème place (5ème V1). Véronique et Mélanie qui ont pu apprécier cette autre facette de la course à pied étaient très contentes d’avoir participé au milieu de ces championnes .

Chez les séniors hommes, ce fut une autre « paire de manche » avec un plateau encore plus relevé que chez les féminines. Il faut dire qu’il  y avait  des primes conséquentes pour les 10 premiers  et là, Kenyan, Russes, Erythréens, athlètes du Burundi, Algériens, Ukrainiens, qui ne se sont pas fait de cadeaux écrasèrent la course, ne laissant plus que les miettes à nos Français. Pour le Speedy, Adrien parti un peu vite, se fera rattraper sur la fin par son coach Dimitri (le métier paye), et Fabrice fera sa course sans se prendre la tête mais sans démériter.

Félicitations à tous nos participants. Ce fut aussi  une bonne expérience pour les nouvelles et nouveaux du club… à renouveler n’est-ce pas?

Vous retrouverez les classements comme d’habitude à la rubrique “résultats“ et les photos en cliquant sur la vignette photo

Président René

Cross de Marseille Jean Boin