Accueil » à la une, les courses, les photos

Notre concentration à la course du Frioul ce 11 novembre

14 novembre 2012 vu 957 fois Pas de commentaire

Pour la troisième année consécutive le bureau organisait une concentration du Speedy sur cette épreuve.
Objectif : faire une sortie de groupe, conviviale comme on les aime au club, en terminant par un repas de récup sympa tous ensemble après une bonne compet et secondairement colorer fortement la course du bleu de nos maillots avec bien sûr l’espoir de remporter le challenge du nombre.
Malgré une météo encore bien à la pluie aux premières lueurs du jour une 40aine de courageux speedyens prirent la route en direction du vieux port, et pour certains en y emmenant conjoints et minots. Seul Alexandre restait à la maison à cause d’une bonne crève.
Avec les accompagnants nous étions 42 à prendre le bateau alors que des creux de 6 mètres étaient annoncés dans la passe du Frioul. Soit le capitaine avait abusé du pastis en regardant le départ du Vendée Globe la veille ! soit notre détermination à ne pas nous laisser intimider fit reculer les éléments déchainés car la traversée eut lieu sur une mer d’huile !
A l’arrivée au petit port, un coin de ciel bleu pointait au-dessus de l’archipel. Le soleil revenant et ayant du temps devant nous, pas de précipitation, on a pris d’assaut le café de la place pour un bon petit noir collectif avant d’aller s’échauffer.
Vient le temps de la séance photo du groupe (à voir sur le site !). La classe ! 5 photographes rien que pour nous le Speedy ! Ouah de vraies stars quoi !
10h 15 : départ, pour 15 km ! La tête de course tire tout le peloton, tous avons nos petits ou grands objectifs et l’on fonce… mais dès les cailloux arrivés et les premières montées il faut se rendre à l’évidence : le Frioul c’est loin d’être plat et ce n’est pas non plus très roulant,  » faut en garder sous le pied », heureusement, les meilleurs déjà de retour du premier lacet encouragent les poursuivants, quelques blagues aux copains et petits signes nous aident à poursuivre l’effort.
Ce qui rend en effet cette course très attractive est son joli parcours en étoile de mer à 3 branches permettant à chacun d’entre nous de voir les autres coureurs à l’action, percevoir chez les plus rapides une certaine aisance, ressentir, partager et s’encourager dans l’effort ou la souffrance entre collègues moins costauds qui s’arrachent tout au long du parcours.
A l’arrivée, plus ou moins crevés, plus ou moins durablement atteints (comme semblent le prouver certains clichés de paparazzis pris plus tard au resto, n’est-ce pas Coach?) ce sera « le bonheur ».
Traditionnel ravito, de beaux T-shirts pour tous, quelques cadeaux pour les chanceux de la tombola, récompenses pour les meilleurs d’entre nous (faut pas rêver, c’est toujours les mêmes !)… dommage on a raté le challenge du nombre de très très peu.
Et vient alors Le Meilleur Moment: le p’tit resto au port avec ses bientôt légendaires moules frites (mais faute au mauvais temps z’avaient pas été livrés cette année! Donc ne furent pas à volonté, les moules! Et pas de pain pour saucer!). Bon, les bières et autres apéros, le rosé sympa, le café en rab, les bons mots et éclats de rires ont bien arrangé ça! mais disons le tout de même : cette année les gagnants ont été les pizzayeux !
Pour finir, mentions particulières :
• à nos accompagnatrices, reines de la photo,
• à Nicole et les organisateurs sans qui je ne sais dans quel resto on se serait retrouvés
• à René pour le coté technique, inscriptions comme d’hab…+ sa place au pied du podium
• à Christian qui a obtenu le droit de courir en maillot « vert printemps »
• à Christiane qui a préféré applaudir plutôt que courir, et à Alex se rendormir, ces deux là, y nous ont fait rater le challenge, c’est sûr!
• à Valérie, celle d’Alex qui, elle, est venue pour nous photographier,
• à Joëlle, Claire, Xavier, Franck, Jean-Luc, qui se sont arrachées pour faire un joli temps ou simplement finir avec les honneurs
• à James qui, pour encourager sa Valérie, en arrière à dû repartir
• à Christine qui a failli rester sur le quai et à la nage devoir revenir
• à nos féminines dont les encouragements nous ont bien aidé à courir
• à nos grands trailers qui ont décidé d’ajouter une dernière montée histoire de se la faire, cette belle draye dans les éboulis, question de plaisir!
• A tous les coureurs du club au top du classement :
5 podiums au speedy, avec Dimitri 3ème sénior (je ne sais ce qu’il avait pris, mais voir le résultat lors de l’apéro !!!) Bruno 3ème V2. Alain Bonnet 1er V3, Michel Perier 2ème V3 malgré une erreur d’aiguillage et notre Féminine Carole, qui suite aussi à une intersection mal signalée lors de son passage, alors qu’elle était 2ème au scratch, se retrouve 8ème de la course et 3ème V1 et rien ne pu être rectifié à l’arrivée, les organisateur sur ce coup là n’ont pas été à la hauteur.

Voilà, c’est ça une belle concentration du club,
Avis aux amateurs, il y a encore de la place pour l’année prochaine, venez plus nombreux encore, ça n’en sera que meilleur!!

Christian Baier

Le Frioul 2012