Accueil » à la une, actualités, le mot du président, les courses

Course d’Eguilles

29 novembre 2011 vu 1 659 fois Pas de commentaire

Super belle matinée pour cette fin d’automne sur Eguilles où quelques 724 coureurs ont franchis la ligne d’arrivée.
Du coté du Speedy, 22 arrivants pour ne pas dire 25!!! et une 2ème place nous attendait au challenge du nombre.
Départ très rapide sur les 3 premier km où le terrain s’y prêtait , avant de voir pointer la première difficulté, une cote qui
s’avéra sans problèmes et 5 km de descente et faux plat, avant d’attaquer la fameuse cote des Colombiers qui obligera plus d’un à marcher
(mais ce n’était pas un handicap, car l’on ne perdait rien par rapport à ceux qui s’essoufflaient à courir) .
Sur les derniers 500 mètres, on retrouvera deux jolies montées et le Château qui nous tendait les bras. Ouf !!!!

Au Speedy, ce n’est qu’une histoire de secondes!!!!
A ce petit jeu, Eric Criado prend la 1ère place des speedyens, Marc Canzano le suivra à quelques secondes, puis
Bruno Arquier loupera le podium de 40 petites secondes.
Pierre Lecru, une des dernières recrues, aura B.A à 24 secondes en point de mire, mais prendra 20 secondes à Marc Gaubert.
Marc Roux aura 13 secondes d’avance sur Marc Rosa qui arrivera dans le même temps, voire à la même seconde
avec notre Junior Nans Martin qui prendra une belle 3ème place.
Eric Pineau fera cavalier seul. Gilles Oberto précédera de 20 secondes Carole Arquier 2ème V1 qui tout de même mettra
2 secondes à Stéphane Gakovic.
Sylvie Delattre suivra à 47 secondes avec une 3ème place en V1F
Joseph Tringali précédera de 22 secondes votre serviteur.
Jacques Arnaud, Marc Barrieu, Philippe Jamain se suivront à quelques secondes.
Le retour de notre New Yorkais Michel Cahour prendra une super belle 3 place en V4.
En moins de 2 minutes les uns des autres ou plutôt en 106 secondes, on retrouvera : Gérard Correnti, Patrick Allibert, Lucien Duranti Lucien Wohmann,
Jean Fauret, Franck Malbéqui.

Merci à vous tous, coureurs, qui avez fait briller le Speedy Club de Provence encore une fois.
René