Accueil » actualités

Week end Raquettes Pizza Grand froid à Réallon, 21-22 janvier 2023

25 janvier 2023 vu 80 fois Pas de commentaire

Participants : Sabine, Jean-Michel, Laurence, Nathalie, Khaoula, Christian, Guilaine, René, Abbès, Magali, Anne, Jean-Marc, Alice … et notre guide Nathalie

Les amateurs de neige du Speedy ont rechaussé les raquettes. Pour ce premier week end montagne de l’année, nous sommes allés à Réallon (05), sur les hauteurs du lac de Serre-Ponçon..

lien vers l’album

Samedi 21 janvier

RDV de bon matin à Savines-le-Lac pour déguster la galette des rois apportée par notre guide Nathalie (Khaoula a eu la fève !). En route pour Réallon ! nous sommes allés dans le fond de la vallée, au parking de ski de fond des Gourniers.

Parking des Gourniers : 1470 m

Dénivelé du jour : + 400 m ; distance parcourue : 9 kms

Température : -5°C dans la journée ; – 12°C en soirée

Nous sommes partis joyeusement de la piste de ski de fond des Gourniers, puis sommes montés en direction de la Gardette, rencontrant des traces de lièvre.

Astuce : pour marcher en raquettes, faire comme si on traînait des pieds (conseil dispensé par Nathalie).

Nous avons traversé une rivière gelée (avec dextérité !) et avons trouvé un joli spot de pique-nique exposé au sud, dans la montée vers le sommet de la Gardette.

Dans la neige, que nous avons tassée de façon à former un grand cercle, nous avons savouré notre déjeuner, avec au Nord le Champsaur (Orcières-Merlette) et devant nous la porte des Ecrins : le panorama était superbe. Nous étions entre Serre-Ponçon et la crête de Malamorte,

Nous sommes redescendus à travers les bois, et avons croisé une incroyable cascade gelée, avec des méduses de glace et des figures de corail gelées. Les amateurs de toboggans ont suivi René dans quelques descentes facétieuses, dans de belles pentes de poudreuse.

La journée s’est déroulée par temps sec et froid (entre -5°C et -12°C), sans vent, sous un grand soleil, dans une belle poudreuse, légère. La neige tombée en abondance les jours précédents n’avait pas encore été transformée du fait du grand froid, et restait légère, poudreuse, aérienne. Du sucre glace ! Un régal.

En fin d’après-midi nous avons pris nos quartiers au Gîte des 3 Cols (eau chaude, apéro garantis) dans le charmant hameau des Gourniers. Le panorama sur les sommets y est magnifique ! Après une séance étirements – respiration proposée par Nathalie et Laurence, René a organisé en avant-première une séance d’essayage des nouveaux sweat-shirts du Speedy (non molletonnés, mais très beaux), qui a remporté un vif succès. Entre papotage, rires au coin du feu, apéro (bière et vin locaux), et partie endiablée de Time’s Up (devenu un incontournable des sorties raquettes !!), nous n’avons pas eu le temps de taquiner le billard du gîte.

Énigme du soir : Coupure de courant ou mauvais grille-pain ? pendant une bonne heure, au moment des douches et de l’apéro, le courant n’arrêta pas de sauter au gîte (le poêle du salon devint vite le lieu à la mode !!!) créant une ambiance guirlande de Noël intermittente. Après avoir remis le courant à plusieurs reprises, cherché le coupable, fini par incriminer EDF et son délestage, 2023 oblige, l’équipe du gite finit par trouver le responsable : le chauffage grille-pain tout neuf qui avait été installé à l’étage de la chambre des Chamois ; comme le courant avait commencé à sauter avant qu’il soit actionné aux Chamois, il n’avait pas été soupçonné tout de suite … mais c’était oublier qu’il avait été auparavant allumé (par une tierce personne) dans la chambre du Poulailler, conjointement aux premières pannes de courant … ah, ces chauffages électriques ! on ne peut s’y fier.

Le samedi soir, c’est pizza au Gîte des 3 cols : nous avons entamé notre dîner marathon dégustation de pizza vers 19h00. Fabriquées devant nous, dans un four à bois ultra-moderne, une grande variété de pizzas nous ont été proposées, avec de la salade, et nous nous sommes régalés. Tout a commencé avec une pizza anchois, suivie d’une royale, puis d’une quatre fromages. Ensuite, est arrivée la chèvre-miel, puis la tartiflette. Nous pensions avoir tout goûté, mais non, nous avions oublié la dernière : la chorizo. Difficile de résister, et de ne pas en prendre une part pour la goûter. Pour couronner le tout, une septième pizza nous a été servie : une délicieuse, et relativement légère, coco choco banane. (NB : Par précaution des textos “pas de pizza dimanche soir” ont été envoyés par certains à leur famille).

Dimanche 22 janvier :

Dénivelé : +500 m – distance parcourue : 10 kms

Température : -15°C à 9h00.

Départ de la station de Réallon (1520 m), en direction de Serre du mouton (1870 m). Nous avons suivi un itinéraire de ski de randonnée pour “confirmés” (équipé de panneaux indicateurs mis en place par des passionnés), en direction du Belvédère sous les aiguilles de Chabrières (2050).

Du belvédère, le panorama était époustouflant sur le lac de Serre-Ponçon, Gap et la montagne de Céüse, les Orres, les Ecrins, les aiguilles de Chabrières, au loin nous pouvions également deviner la montagne de Lure.

Nous sommes redescendus en passant par la Cabane de Joubelle, dans les sous-bois, croisant au passage des traces de lièvre et de renard (qui a priori se seraient croisés … et pas poursuivis), mais aussi de chevreuil. Au pique-nique, nous avons eu droit à une dégustation d’ananas(morceaux confits) et de dattes ; il ne manquait que la verveine (oubliée au gîte !)

Avant de nous quitter, nous avons fait une halte à Savines-le-Lac, pour partager un dernier chocolat chaud. (La boucle est bouclée)

À bientôt pour de nouvelles raquettes Speedy aventure !

Impressions du week end :

« Bons choix de balades, guide claire, pédagogue, qui connaît bien la montagne, les massifs, la nature » ; « très bonne ambiance ».

Super belle neige ; « on aurait dit du sucre » (Magali qui veut rester anonyme)

Temps idéal : froid sec et ensoleillé, pas de vent

Magnifique lumière (orangée au lointain)

Abus de pizza 😉

A refaire !

Alice

lien vers l’album