Accueil » les courses

Crest…De pas en foulées…., par Eric PINEAU

20 mai 2017 vu 1 558 fois Pas de commentaire

lien vers albums de Crest:

Crest…De pas en foulées…

Les membres actifs du Speedy se sont bien donnés sur toutes les distances et sur les parcours somptueux de la Drôme…

Pour ma part, un 13kms le samedi à 14h, histoire de tâter le terrain…, avec une longue montée goudronnée pas très dure pour un départ très sympa…

Tout en haut ça tourne à gauche sur un chemin plat, puis une descente détrempée à souhait… qui me vaut de bonnes glissades, vu que je cours avec des « roues » bien lisses…C’est la fête…

Puis je tourne à droite sur chemin montant long…

Je suis dans un tempo moyen, les montées passent bien… Mais le rythme est lent…

Enfin le ravito… coca et orange…

Du coup je repars un peu mieux sur de la montée…Il fait chaud et je virerais bien mon débardeur…

Mais tu te dois de porter les couleurs du Speedy dans la souffrance et le sourire aux lèvres…Hé hé

 

La suite en descente en chemin pour reprendre le goudron…

Bientôt la fin tranquille…Ben tiens mon œil… Comme dirait « le pen »…Pas de politique dans la lavande…

Et oui… On attaque un single en sous-bois qui ressemble par endroit à un champ de labour après la pluie… Donc, plein pot dedans pour 2 bonnes grosses gamelles histoire de patauger…J’avais vraiment l’air d’un crétin…Mais crado…

Enfin la route et le final…

Ouf j’ai ramé grave sur ces 13 bornes…

Mais l’essentiel fût de faire des pas à Crest.

Et puis demain le semi sera, dans ma tête, un chef d’oeuvre…

 

puis… de foulées en extase… le semi 

Pour ce semi… Une nuit d’environ 4H de sommeil suffit… Vu que le repas de la veille fût copieux et arrosé…

Un thé et gâteau sports de Dimitri et Greg juste par gourmandise…

Un short, des baskets presque sèches, débardeur et casquette… C’est ça la course à pied…

Y en a qui partent avec la totale… C’est ouffff… Pour un semi…ils sont courageux…

Suis de bonne humeur pour la déconne…

 

Donc je pars prudemment… 21 et 42km partent ensemble…2kms de plat ça tourne à droite et ça monte longtemps…

Dur, dur, chauffer le bonhomme « le privilège de l’âge » dans mon cas…

Jean-Claude me double, Carole, Bruno, Dimitri sont loin… mal barré le Pino…

Je fais avec… Je m’arrête quelques fois pour le panorama, histoire de me remobiliser…

Un long chemin plat et descendant par la suite me permets de revenir au train…

Une route à droite ça monte…

Fait chaud et ce débardeur que je supporte plus…

Enfin le ravito… coca banane orange…

Et là on attaque de bonnes montées boueuses à souhait… Avec mes supers baskets spéciales casse gueule… Je les aime je vous dis…

Du coup je prends mon rythme et me force à courir sans cesse… Et ça marche sans mauvais jeux de mots…

De mieux en mieux je reprends Jean-Claude Carole et Greg qui peine des lombaires…

Je file mon chemin pour une fois que le bonhomme se sent des ailes…

Je remonte des groupes très à l’aise je me sens monter en pression…

Sauf que je vire ce fichu débardeur…

Et là l’extase m’enivre…

Cours, cours, Forrest…

Singles montées descentes…Tout passe à merveille…Quel pied…

Dernier ravito j’aperçois de la lavande devant Bruno…Je me dois de revenir sur lui pour finir ensemble…Ça prendra bien 3kms…Chose faite dans le gros raidillon qui mène à la tour de Crest…

Nous effectuons une descente rapide et sans risques…Pour le dernier kilo on finit en pote et en compote…

 

Merci Bruno pour la motivation finale…Ce n’est pas rien de te courir après…

Remerciement à Jean Damien et Cécile qui furent sur le parcours et leurs encouragements précieux…

Ce fût un super week-end à Crest…

Organisation du président René impeccable…

Un groupe de Speedyens soudés…

Merci à tous…

Eric