Accueil » actualités, les photos

Speedy et les Feux de St Jean par Chris et Cricri

28 juin 2017 vu 502 fois Pas de commentaire

Lien vers l’album photos  ou clic sur la vignette

 

le bel article paru dans La Provence du 26 juin

 

 

 

 

Notre soirée St Jean:

A la technique Chris, notre photographe de la soirée,

Dans les rangs et pour ces lignes bibi dit Cricri selon les clubs.

Après les Ven’ailes du Sport la veille,  le Speedy ce 24 au soir assurait l’arrivée de la flamme venue en Pays d’Aix depuis le Mont Canigou, selon la tradition des Feux de la Saint Jean où l’on allumera le bucher quand la nuit sera tombée.

Auparavant seule Aix la fêtait, mais depuis 2016 Venelles s’y est mise et le nombre de spectateurs de la seconde édition, en très grosse progression, à confirmé que les Venellois prennent goût à l’événement.

La soirée avait débuté par une sardinade alors que le soleil et la chaleur se faisaient plus doux qui permirent aux groupes d’amis, familles, Speedy  (c’est une famille d’amis!) de prendre un repas à la bonne franquette en toute décontraction et grandes tablées en plein air sur la place des Logis où Sardines à la plancha et barquette de frites furent servies accompagné de rouge ou rosé et une salade de fruit pour le dessert.

Pas le temps d’aller reprendre une portion, la queue était un peu trop grande. Notre groupe alla rejoindre le lieu de la transmission de la flamme, transmission symbolique, mais flamme bien réelle, même si pour le coup elle était bien modeste, notre nouveau flambeau pourtant moderne devra être règlé ou aménagé pour arranger cela.

En tous cas ça n’a pas plu du tout du tout à Lulu, notre porteur officiel de la Saint Jean qui du coup n’a pas arrêté de râler tout le long du parcours. Il faut dire qu’en plus la réserve de liquide fuyait un peu et Lucien devait régulièrement essuyer l’appareil et ses mains, pas très top!

Heureusement nous avions récupéré une bonne vielle torche à alcool solidifié qui fit merveille avec ses cendres incandescentes, sa grande torche et sa fumée de bon vieux tortillard, ça c’est du folklore !

Après un demi tour de village au cours duquel Christiane a beaucoup plus couru que nous pour assurer le reportage photo, retour au centre ville et démarrage de la courte procession de la place jusqu’à l’église ou monsieur l’Abbé, en tête de cortège avec les officiels,  suivis _à lire avec l’accent provençal d’où les 2 n/ 2m et i  tréma pour vous y aider_ des faranndoulaïres, des tammbourinaïres, du Speedy portant le flambeau, et d’une partie des spectateurs.

Là, petite cérémonie de bénédiction puis retour vers la place où  l’abbé  et  le Maire ont exprimé leur attachement à cette fête avant la mise a feu du bucher

 

Chants, danses et grandes farandoles du folklore Provençal s’emparèrent alors de l’esplanade à la lumière du brasier pour prendre fin en même temps que s’éteignait le feu. 

Une poignée de personnes et quelques Speedyens restaient encore discuter un peu, attablés autour d’un dernier petit rosé pendant que quelques autres du Club allaient prendre un dessert à l’Art Glacier du côté de Cabrières d’Aigues.

Ainsi se terminait pour nous cette seconde édition bien étoffée.

          bibi