Accueil » actualités

Sortie raquettes en Haute Ubaye avec la team Attila

26 janvier 2021 vu 311 fois Pas de commentaire

lien vers l’album

Tout le mois de janvier, nous avons guetté les informations, confinement pas confinement, jusqu’au dernier moment, incertains mais motivés …et finalement bonne nouvelle : le premier week end Speedy allait bien avoir lieu !

Au programme, deux jours de raquettes vers le col de Larche avec Nathalie comme guide et René comme coach infatigable. Météo : excellente ! Enneigement : parfait ! Ambiance : ludique et joyeuse ; paysage : grandiose (ben oui, c’est l’Ubaye) ; gîte : ouvert, en mode covid, réservé à notre seul usage. On vous raconte ? 


Jour 1:

Couvre feu à 18h00 oblige, nous partîmes de Venelles tôt samedi matin 23 janvier, nous étions dix. Première épreuve sportive : montée en voiture sur la route du col de Larche pas déneigée – récompensée à l’arrivée par une exquise galette des rois apportée par notre accompagnatrice de moyenne montagne Nathalie (devinette : qui eut la fève ? Notre roi René, pardi !!).

Galette savourée, la deuxième épreuve sportive de la journée commença : raquettes aux pieds, nous délaissâmes les voitures, au village de Meyronnes, pour monter dans la forêt de la Silve (au nom inspiré!) vers le Fort de Roche La Croix (1908 m).

La neige fraîche, tombée massivement dans la nuit, rendait la balade spectaculaire : mélèzes et sapins étaient entièrement recouverts de blanc, les traces de la faune sauvage étaient aisées à distinguer. Les dameurs Nathalie, Marie, Chris et Isabelle se relayèrent avec ardeur et vers midi : récompense ! Pique nique au Fort … avec vue dégagée vers Vars et vers le col de Larche (et un gîte où René dansa le Madison, mais c’est une autre histoire).

Le temps de faire une photo de groupe, les flocons se joignirent à nous … et sous la neige (de plus en plus drue !) nous nous précipitâmes dans une salle du fort pour déjeuner (les vestiges de la ligne Maginot peuvent s’avérer utiles !). Le retour fut propice à des descentes de luge (sur les fesses) très stylées (!), dans une avalanche de rires (et de chutes plus ou moins maîtrisées).

La soirée :

Super gîte !! Après la séance yoga-étirements-massage, l’apéro (fourni) (1), et une soupe goûteuse … place au jeu !

Nous attaquâmes un Time’s Up (*) endiablé (4 contre 5, plus génépi…ça compte le génépi ?!) patronné par Attila (botaniste célèbre) … jeu qui nous rappela les heureux jours sans Covid

(NB : les gestes barrières furent strictement respectés).

(*) jeu, apporté par Marie, de devinettes et de mimes en groupe.

note de Attila

(1) Nous avions prévu un apéritif qui serait amené par les participant et ce fut plus qu’un repas! Avec pastis, martini, bière blanche et brune… pain aux olives, tapenades, biscuits salés et j’en passe … c’était vraiment une sortie arrosée (j’avais porté du cidre pour les desserts!!). Quant à l’après repas: un jeu pas mal où nous avons bien rigolé!!!!

René à propos de l’apéro

Jour 2:

La journée démarra par une exposition culturelle: découverte / discussion des différents slogans inscrits sur la porte des toilettes du gîte, autour du concept de temps (nos préférés – au choix – “soyons le changement que nous voulons voir dans le monde” (Gandhi) ou “la vie est trop courte pour s’épiler la chatte” (slogan féministe mai 68)) suivie d’un délicieux petit déjeuner.

Objectif du jour : raquettes sous un grand ciel bleu, dans la neige fraîche, en évitant les avalanches (c’est mieux), en partant directement du village de Larche.

À la montée, nous fîmes une trace élégante, et seuls au monde avons eu la chance de pouvoir observer une multitude d’animaux : un lièvre agile (et énorme) qui gravit en bondissant le vallon devant nous, un troupeau de mouflons (ce qui nous a incité à opérer un détour, pour éviter qu’ils ne bougent et ne consomment trop d’énergie pour nous fuir), et enfin des bouquetins et des chamois, mélangés et placides. 

La trace de la descente fut moins élégante que celle de la montée : d’après notre guide, elle ressemblait à celle d’un troupeau de sanglier !!!! Il faut dire que les amateurs de luge (descente sur les fesses) étaient nombreux !!! (La team Attila en action). 

D’après l’application “santé” du téléphone de Cécile nous avons monté l’équivalent de 44 étages. Un beau dimanche, sous un grand ciel bleu, avec des paysages superbes, et un groupe inspiré et jovial !! Une belle évasion.

Nous nous languissons des prochaines sorties (en espérant que nous ne serons pas confinés !!).

le Trio Attila (Alice, Caroline B, Cécile)

lien vers l’album