Accueil » actualités, les courses

D’Eguilles à la Camargue_par Daniel

21 décembre 2019 vu 478 fois Pas de commentaire

EGUILLES 3

Eguilles étant tout près, c’est une course qu’on ne peut quasiment pas rater. C’était ma troisième participation à l’Eguillenne fin novembre et j’y ai croisé beaucoup d’autres speedyens. Des nouveautés cette année, avec un trail de 18 km et une montée finale encore rallongée.

Les plus forts sur 18 km, partis une demi heure avant le 10, m’ont évidemment rattrapé. D’habitude, mon moral en prend un coup, lorsque je suis dépassé par des fusées. Mais là, c’était finalement le contraire. Figurez-vous qu’ils marchent eux aussi lorsque la pente monte sérieusement. Du coup, il suffit d’accélérer un peu le pas pour prendre leur sillage.



Les deux-trois derniers kilomètres de cette Eguillenne ont été plus faciles pour moi que les années précédentes. Merci les organisateurs !

POUR LA BONNE CAUSE

Répondre présent aux animations du Téléthon, début décembre, avec la flamme portée jusqu’à la salle du Loto le vendredi soir, puis les tours de village le lendemain matin, sous le soleil, me semblait être une évidence, étant disponible. C’était de très bons moments de partage, pour la bonne cause.

PETIT TOUR EN CAMARGUE

Toujours le week-end du Téléthon, le dimanche, il y avait l’Ekiden à Marseille, où le Speedy était bien représenté. Mais il devait avoir lieu initialement le 17 novembre, où nous n’étions pas là, et cette course n’était donc pas prévue, au contraire de celle de La Seinche, devenue le même jour donc, en pleine Camargue, au Mas Thibert, au milieu de nulle part.

J’y ai rejoint Abbes et Christophe, les deux autres speedyens sur la ligne de départ. Ces 10 kilomètres ont été très agréables, malgré une température peu élevée, le matin, mais avec le soleil. Cette course s’est déroulée sous les yeux des taureaux et chevaux, peu habitués à une telle animation, avec aussi un assez long et joli passage le long d’un canal.

Et après la remise des prix, c’était le repas, pour ceux qui le souhaitaient. La salle s’étant vite remplie, nous avons pris une table dehors et mangé au soleil, finalement.

lien vers l’album

Si je ne me trompe pas nous sommes 6 du Speedy à être finishers du Challenge Maritima, sur environ 240 au total, les trois présents ce dimanche, plus René, Guylaine et Tania, classée 5e féminine. Cette course terminait l’année 2019 pour moi, je reprendrai à Gardanne le 12 sans doute, n’étant pas présent pour Fuveau, sans oublier la PPG du mercredi précédent. Un petit mois de coupure sûrement nécessaire et profitable. De très bonnes fêtes à tous !

Daniel