Accueil » actualités, les photos

rando raquettes acte 2

21 février 2019 vu 430 fois Pas de commentaire

lien vers l’album

Sur les quelques séjours raquettes que j’ai enquillés depuis quelques années avec le Speedy, celui-ci m’est apparu un peu spécial, rompant avec nos habitudes en raison d’un certain nombre d’événements qui l’a rendu différent de tous les autres!

C’est pour ça que j’ai voulu vous relater ces particularités

Et cela a commencé très tôt dans le week-end…

Vous savez que René est « out of courses » pour quelques semaines. Pour autant il n’était pas question de rater cette sortie et il fallait tout mettre en oeuvre pour que notre Grand Chef tienne le coup ces deux jours

Et donc dès avant de prendre la route nous avons assisté à la réparation de René qui, assis sur la banquette arrière s’en remettait aux soins experts de Delphine (heureusement elle était de cette session…une chance pour René!). Grosse séance de strapage! Et le voilà fin prêt pour réussir la sortie, le mollet bien consolidé.

« Y avait plus qu’à » et nous voila partis, à l’heure pour voir se lever le jour et le soleil dans le val de Durance. Prometteur d’une belle journée

9h30 à Embrun, pile poil à l’heure, elle était là notre guide ! une fois les salutations faites, on tchatcherait au café du coin,comme de coutume devant café, thé, chocolat, et croissants éventuellement pour les gourmands comme moi.

Mais voilà, cruelle vision dès l’approche, Nathalie n’était pas comme d’habitude, d’abord elle était en chaussettes et plutôt comme si elle avait beaucoup de paires de chaussettes et sous une mine moins réjouie que d’habitude nous la voyions s’approcher clopin-clopant!!

La nouvelle tombait: chute de 6m il y a deux jours lors de l’escalade d’une cascade de glace: orteils en confiture. Retenue par sa corde, mais par les pieds, tête en bas, ç’aurait pu être bien pire.

Qu’est-ce qui nous a le plus secoué, la savoir passée aussi près d’un accident potentiellement grave …ou nous retrouver en quelque sorte orphelins de notre guide et grande prêtresse de nos randos, de son expertise sur toute cette nature montagnarde et des exercices de détente de l’après ??

Heureusement Nathalie avait de quoi parer à l’urgence en la personne d’un fringant jeune homme au nom d’Ugo, tout simple comme son prénom, avec une belle chevelure ondoyante de jeune montagnard, d’allure fort sympathique! De bons arguments pour faciliter son arrivée, au moins auprès de nos Miss. Quant à devoir changer de guide, autant que ce soit agréable!

Du coup tout décontenancés que nous étions nous en avons même laissé de côté le sacro saint moment de la prise de contact au bistrot et avons de suite rejoint le lieu de départ de la randonnée. Forcément ce qui nous occupait était comment tout cela allait se passer avec ce petit jeune!

Ben nous n’avons pas été déçus ! Nathalie a bien choisi ses équipiers, les a bien formés! Super sympa Ugo, décontracté, de bon contact, et même attentionné on pourrait dire!

Un montagnard affirmé malgré son jeune âge, Ugo avait deux thermos bien chaudes de thé Chai et de tisane de sa composition aux saveurs agréable! de quoi se réchauffer en fin d’un repas pris un peu trop à l’ombre des mélèzes.

Il était parfait ce jeune guide! avec des raquettes au top de la technique, souples, facilitant la marche et même la course en raquettes.

Evidemment nous n’avions jamais vu ces engins de course! et Jean-Claude n’a pas manqué d’y porter un grand intérêt! Tu penses: pouvoir mieux courir dans la neige, quel pied!

Bref, Jean-Claude avait une irrésistible envie d’essayer ces petites merveilles, on l’avait tous compris

Et Ugo aussi alors là nous avons pu mesurer qu’il ne lésinait pas sur les attentions délicates à porter à ses randonneurs : il a filé sa paire de raquettes à jean-Claude pour une essai!

Eh bien ça lui a tellement plu à JC qu’il a fait tout le reste de la randonnée avec, dimanche compris!! les essayer c’est les adopter! du jamais vu!…et merci Ugo!

De retour à la vallée une belle surprise nous attendait, Nathalie nous recevait chez elle! dans une maison de hameau restaurée et transformée en un magnifique gîte dans lequel elle et Arnaud nous ont reçus comme des rois! des 3 apéritifs, vins aromatisés maison, aux 3 digestifs, toujours maison, en passant par les entrées, la salade aux 3 vinaigrettes et différents pains, le plat principal dinde et riz en sauce aux saveurs exotiques, vins divers et quelques bons fromages de la proche région puis dessert chocolaté et chantilly maison, bien évidemment. Nous étions des coqs en pâte!

Ensuite de belles chambres et de bons lits, puis au réveil un petit déjeuner, tout aussi copieux, deux ou trois sortes de pain, des confitures maison (humm la confiture de cynorhodon! la prune…) et même de la chantilly pour mon café « noisette », celui qui m’avait manqué à Embrun la veille.

Ah oui, après la rando de samedi, il y avait eu la séance des étirements et relaxation au salon du gîte! Et cette fois c’est Delphine qui l’a pilotée, proposant des exercices inédits et Nathalie a bénéficié du savoir faire de notre kinésithérapeute!

Quand je vous disais que ce week-end raquettes s’était avéré tout à fait inédit!

Christian

lien vers l’album