Accueil » actualités, les courses, les photos

Nocturne de Corbières, dernière édition

25 juillet 2018 vu 428 fois Pas de commentaire

lien vers l’album

        Il s’est déroulé à la fraîche grâce au petit vent d’ouest qui a accompagné les concurrents dès qu’ils eurent pris un peu de hauteur. La nuit venue vers le sommet et dans toute la partie en crête sur un parcours de liaison facile, roulant sous un beau clair de lune, éteindre la frontale n’aurait pas empêché de pouvoir courir.

        Dans cette nuit claire les villages du bout du Luberon, Sainte Tulle et Saint-Paul-lès-Durance étaient étincelants, les collines des contreforts formaient des masses sombres qui se détachaient bien les unes des autres et dans ce décor le serpentin des Frontales a longtemps été en soi un magnifique spectacle.

        Tout le charme du Trail de nuit en collines.

        Certains avaient pu trouver l’entame un peu facile avec sa longue montée d’environ 4km pour 250 D+ au terrain plutôt roulant même dans quelques portions plus rocailleuses

        Alors pour faire voir qu’il s’agissait bien d’un trail les organisateurs avaient concocté après les crêtes une zone de descente, pas très longue mais bien prononcée et sur un support plus terreux et herbeux que rocheux qui s’avérait assez piégeux.

Là il était souhaitable d’avoir à la fois une bonne frontale, de bons genoux, de bons quadris de bonnes chevilles et de bons freins, donc de bonnes chaussures trail!

        Les deux derniers km reprenaient le tracé que j’avais connu en 2013 et qu’à l’époque j’avais trouvé bien moins cassant, mais j’étais plus jeune! 

        Nous venions de vivre la dernière édition du Trail Nocturne de Corbières. Il  se sera pas reconduit l’année prochaine.

        Bien dommage car l’ambiance des petits trails est vraiment sympa (cf trail des Lavandes!) et celui-ci offre un beau tracé accessible à beaucoup pour une belle course de nuit! A l’arrivée c’est la fête ! La nocturne c’est l’attraction de la soirée au village, alors les habitants sont là pour voir arriver ce monde bizarre qui court la nuit par collines et par vaux.

A l’arrivée généreux ravito avant que l’on ne se retrouve dans une salle de repas où l’on pose sa fourchette lorsque l’organisateur nous appelle pour aller grimper sur le podium recevoir son trophée dans une ambiance bon enfant au beau milieu du repas!

        Enfin c’est comme ça, les organisateurs ont en tous cas souhaité faire un break, alors le TNC reprendra-t-il un jour ? On peut l’espérer mais faudrait pas attendre trop longtemps quand même !

        A ce trail nous avons eu plaisir à accueillir Guylaine dans le cercle fermé des traileuses nocturnes !! Eh oui c’était son second trail et son 1er nocturne.

        Plaisir aussi de revoir Denis qui depuis quelques temps était absent du circuit pour cause de blessure, Eric Pineau que l’on voit peu en ce moment, Yannick très pris et avec quelques soucis de genou, plaisir enfin d’avoir eu la participation de plusieurs de nos récents membres du club.

        René faudra en trouver un pour le remplacer car un trail nocturne par belle nuit d’été c’est vraiment fun !  

Christian